mercredi 1 juin 2016

Actualités OVNI Paris Juin 2016



OVNI Paris déménage... mais ne va pas loin!

Chers lecteurs et visiteurs de nos soirées OVNI Paris

Nous sommes désolés de vous annoncer la fin des soirées OVNI Paris chez les Comptoirs Casino car ces derniers fermeront leurs portes le 19 Juin. L'espace commercial sera repris par une boutique de vêtements et ne sera donc plus un endroit propice pour nos soirées.

Nous avons eu la chance de trouver un abri ailleurs.... chez le Bistro de l'Arche juste à côté du centre commercial les Quatre Temps. Nos conférences restent gratuites, pourtant le repas y est obligatoire ; prix moyen de 15 à 20€ par plateau.

Nouvelle adresse:
Le Bistro de l'Arche
38 Parvis de la Défense 
92800 Puteaux. 
Station Métro et RER La Défense



 Lettre ouverte à Monsieur Jean-Paul AGUTTES Responsable du GEIPAN
Objet: Déni d’évènements historiques liés au Phénomènes Aériens Non Identifiés

L’Académie d’Ufologie tient à renouveler l’affirmation de sa différence d’appréciation du phénomène ovni et à informer les citoyens et les ufologues de son désaccord total avec les propos tenus aux participants de la réunion publique d’Ovnis-Paris le 12 avril à La Défense…
Nous savons que le rôle du Geipan est de s’efforcer de banaliser les informations recueillies sur les PANs et de ne pas retenir l’hypothèse extraterrestre qui est pourtant la plus importante en ce qui concerne la survie de notre civilisation. Cette hypothèse a été retenue comme la plus probable par le rapport COMETA. Déjà en octobre 1952 le FBI écrivait que l’US Air-Force envisageait sérieusement cette hypothèse. Pourtant en 1948 elle avait été présentée par le personnel du projet SIGN au Général Vandenberg Chef d’État Major de l’US Air-Force, qui l’avait écartée comme étant inacceptable (ces informations sont basées sur des documents d’un de nos adhérents, reçus de l’administration américaine dans le cadre de le FOIPA). Le CNES-GEIPAN a adopté cette même attitude négationniste de déni de l’évidence et d’embargo sur la vérité concernant le phénomène ovni.



Interview du GEIPAN : "Le jour où l’on aura une preuve de l’hypothèse extraterrestre on sera ravi de l’annoncer"

Le 10 février 2016 Xavier PASSOT, responsable du CNES/GEIPAN (Centre National d’Etudes Spatiales/Groupe d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés) était l’invité de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN AR 14 région lyonnaise). Sur la base de défense de Lyon, devant un parterre d’une centaine de personnalités militaires et civiles, ainsi que devant quelques ufologues invités, il donnait une conférence sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés. Jean-Pierre TROADEC (Auditeur de l’IHEDN et chef d’escadron – RC – de la Gendarmerie nationale) était l’instigateur de cet évènement, au moment même où Xavier PASSOT quittait ses fonctions, passant le relais à Jean-Paul AGUTTES le nouveau responsable, actuel, du CNES/GEIPAN. L’occasion pour Xavier PASSOT de faire un bilan de sa direction du "département ovni du centre spatial".

Votre conviction en votre âme et conscience, sur les ovnis ?

Entre l'inconnu et l'hypothèse extraterrestre, on a deux étapes à franchir. Premièrement : est-ce-que cet inconnu représente de vrais objets matériels ? Pour l'instant, je n'en suis pas convaincu. La seconde étape, dans la mesure où on a affaire à des objets matériels, pose la question de leur origine ouvrant à une seconde série d'hypothèses. Aujourd'hui, ce que je peux juste constater, c'est qu'il y a des cas que je n'explique pas. Ça, on est d'accord là-dessus. Mais même s'ils sont nombreux, je ne peux pas certifier, prouver, qu'il s'agisse d'engins « tôles et boulons » derrière.



Les faits:
Le 23 novembre 2014, l'astronaute Samantha Cristoforetti de l’ESA, en communication avec le sol, était occupée à l'extérieur de la station spatiale. Soudain une lumière orangée a éclairé la surface de la station. De plus en plus intense, rougeoyante, la lumière attire naturellement l'attention de Samatha qui se retourne et aperçois avec surprise un objet orangé intense puissament lumineux. Elle ne peut retenir un cri de surprise.




Jaime Maussan: - Le 19 septembre 2006, la mission STS 115 de la navette ATLANTIS est incapable de revenir sur Terre. Elle doit attendre 24 heures à cause d’un objet qui interfère avec sa trajectoire. L’objet la suit depuis plusieurs heures. Aucune explication officielle n’a jamais été donnée par la NASA. Lorsque l'astronaute, Mary Anne Stefany Shyn-Piper, essaie d’expliquer ce qui s’est passé, elle s'effondre. Elle essaie de nouveau et s’évanouit encore une fois. Quelle histoire, n’est-ce pas !

A 11h45, le 9 septembre 2006, la navette ATLANTIS effectuant la mission STS-115 avait été lancée comme prévu depuis le complexe 30-9 situé au centre spatial Kennedy en Floride. Cependant, la NASA avait retardé le programme de retour d’un jour, à cause d'une rencontre avec un objet le 19 septembre. Un objet qui demeurait dans les hautes couches de l’atmosphère depuis 24 heures rendait impossible sa trajectoire de retour.
Bien que la NASA ait d’abord annoncé qu’il s’agissait de débris spatiaux, de glace ou même d’un sac, elle reconnut finalement ignorer la nature de l'objet. La NASA, employa les termes "d'objet étranger".


Qu'est ce que le SCEAU ?

Le SCEAU/Archives OVNI est une association sans but lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901 dont les statuts sont parus au Journal Officiel du 23 mai 1990. Il a pour objet d'assurer la sauvegarde à long terme du patrimoine ufologique, à savoir tous livres, magazines, courriers, rapports d'enquête, études, coupures de presse et autres documents écrits, audiovisuels ou électroniques issus de la recherche sur les OVNI. Le SCEAU (acronyme de « Sauvegarde et Conservation des Etudes et Archives Ufologiques ») est né du désolant constat que trop souvent, lorsqu'une personne qui a étudié cette question décède ou cesse de s'y intéresser, les documents parfois très intéressants qu'elle possédait sont dispersés, disparaissent ou sont parfois même détruits par ses ayants-droits. Lorsqu'un groupe ufologique est dissous, il en est parfois de même et les archives sont abandonnées ou dispersées. Pour exemples le cas du GNEOVNI dans le Nord au cours des années 90 dont les archives ont été détruites suite à la vente d'un immeuble et à l'incompréhension du nouveau propriétaire ; celles de la revue LDLN en partie perdues suite à un grave problème de conservation ou celles de la Commission d'Enquête Ouranos (fondée en 1951) et dont une grande partie des archives fut détruite ou dispersée en 1972. Ce ne sont là que quelques exemples qui sont malheureusement trop nombreux *.



Association Québécoise d’Ufologie

En fonction depuis 1998, l’association permet d’y accueillir des gens de tous les milieux qui s’intéressent à la question des objets volants non identifiés (OVNI). L’association qui ne prône aucune idéologie ou hypothèse quant à la réalité ou non de ce phénomène, propose à ses membres une tribune pour s’exprimer, débattre et échanger des hypothèses sur ce mystère dont l’origine remonte aux temps anciens. À travers certaines activités, les gens peuvent venir donner leur point de vue sans aucun souci de censure. Naturellement, l’AQU fait également de la recherche et tente d’éclaircir avec ses enquêteurs les différents cas d’observations que le public lui soumet. En gardant toujours une ouverture d’esprit mais une rigueur dans leurs actions, les enquêteurs tenteront de répondre honnêtement à ces nouveaux cas d’observations.



Le nombre d’observations d’OVNI explose dans le Massachusetts

Au cours de ces deux derniers mois, le NUFORC (« National UFO Reporting Center ») a recueilli de nombreux témoignages concernant des OVNI dans l’État du Massachusetts. La plupart…

Au cours de ces deux derniers mois, le NUFORC (« National UFO Reporting Center ») a recueilli de nombreux témoignages concernant des OVNI dans l’État du Massachusetts. La plupart de ces récits sont impressionnants et totalement inexplicables.



NASA's Kepler Mission Announces Largest Collection of Planets Ever Discovered

NASA's Kepler mission has verified 1,284 new planets – the single largest finding of planets to date.
“This announcement more than doubles the number of confirmed planets from Kepler,” said Ellen Stofan, chief scientist at NASA Headquarters in Washington. “This gives us hope that somewhere out there, around a star much like ours, we can eventually discover another Earth.” 

Analysis was performed on the Kepler space telescope’s July 2015 planet candidate catalog, which identified 4,302 potential planets. For 1,284 of the candidates, the probability of being a planet is greater than 99 percent – the minimum required to earn the status of “planet.” An additional 1,327 candidates are more likely than not to be actual planets, but they do not meet the 99 percent threshold and will require additional study. The remaining 707 are more likely to be some other astrophysical phenomena. This analysis also validated 984 candidates previously verified by other techniques.

"Before the Kepler space telescope launched, we did not know whether exoplanets were rare or common in the galaxy. Thanks to Kepler and the research community, we now know there could be more planets than stars,” said Paul Hertz, Astrophysics Division director at NASA Headquarters. "This knowledge informs the future missions that are needed to take us ever-closer to finding out whether we are alone in the universe."



Alleged ET Related UFOs and ET Presence in the Peruvian Jungle

On Monday April 16 and 17, 2016, there were possible UFO landings and strange presences in the Amazon jungle of Perú. The events under investigation by Peruvian UFO researchers took place in “San Gabriel de Varadero” (about 1.5 – 3 hrs distant by boat from the city of Yurimaguas (using a canoe with propeller engines called “Peque Peque” because of the thup thup thup thup noise it makes) from the city of Yurimaguas in the Department of Loreto, Peru, in the Amazon Jungle. On Monday, April 16, 2016, between 8 and 9 PM (they go to bed early in the jungle), a woman called Agripina Guanze was sleeping with her sister and sons and was awakened by a strong sound like bird wing flapping and that of a kitchen blender then a strong light come into her bedroom as if a searchlight was pointing from the outside. She then saw 4 shining semi spherical objects flashing red and green lights like those of a traffic light and she allegedly felt that something was coming down. Apparently 2 of the objects landed in her garden about eight (8) meters from her house. They are described as about one meter (3.3 feet) in size. Frightened, she hid in her house, called the local authorities by phone and alerted the community awakening other members of the village. The alarmed villagers then communicated with a radio station.



Ohio UFO video: ‘Mind-blowing’ UFO flying over Ohio Air Force Base sparks awe

The 14-minute video of a UFO flying over the Wright-Patterson Air Force Base in Ohio is creating an internet buzz. The people who filmed the UFO video near the Ohio military base described the experience of witnessing the unidentified flying objects as utterly unbelievable.

As Fox News Science reports on May 29, the Ohio UFO video is just the latest report of unidentified flying objects near the Wright-Patterson Air Force Base. The base, which is located near Dayton, Ohio, was the home of Project Blue Book.



The long, strange history of John Podesta’s space alien obsession

So every time there's a news article about where Hillary Clinton adviser (and former Bill Clinton chief of staff) John Podesta talks about how President Hillary Clinton would release classified information about UFOs -- as he did again on Thursday -- I'm led to wonder. Is he just taking the joke too far? Has he committed so completely to the bit that now he just sort of answers the questions about space aliens without blinking? Or ... does he think that the government has information about visits from outer space that should be shared more widely?
Podesta started as deputy chief of staff for Clinton in 1997 and stayed with the president until the inauguration of George W. Bush. He himself was apparently somewhat obsessed with aliens. In 1998, The Post quoted Press Secretary Mike McCurry. "John can get totally maniacal and phobic on certain subjects," McCurry said. "He's been known to pick up the phone to call the Air Force and ask them what's going on in Area 51."



Distant Rocky World Could Be Friendly for Life

In good news for alien-seekers, scientists have come up with more evidence that a distant rocky world is likely habitable -- even given a range of atmospheric conditions.
Kepler-62f was announced in 2013 as the smallest "habitable zone" planet ever found at that time. It's just 40 percent larger than Earth and lives about 1,200 light-years away in the Lyra constellation. It was discovered by the Kepler space telescope, but not much is known yet about the shape of its orbit (this likely requires more telescope time to figure out).

The "habitable zone" is usually defined as the region nearby a star where liquid water was possible. But this depends on several factors, such as how much heat the star emits, the orbit of the planet and what the atmospheric composition of the planet's atmosphere is. Luckily for Kepler-62f, scientists found there are a range of scenarios where Kepler-62f stays habitable.

dimanche 1 mai 2016

Actualités OVNI Paris Mai 2016



Un regard sociologique sur les manifestations OVNI

Depuis les années cinquante, la solidité du dossier ovni ne cesse de se confirmer. Les témoignages provenant de tous les continents, faits par des observateurs de toute nationalité, de tout niveau social, de toute culture, de toute croyance religieuse abondent. La nature transnationale et transculturelle des manifestations est indéniable. A l'instar de n'importe quel évènement, les manifestations ovnis sont donc perceptibles par tous et chacun peut un jour en devenir l'observateur.

Malgré l'immense diversité des témoins, les descriptions, les photos, les vidéos, les signatures radars ou sonars, sont semblables. Il y a donc une grande unicité des manifestations.
Cette succession d’observations surprenantes se poursuit depuis de nombreuses générations (1). Et les manifestations sont quelques fois observées par un nombre si considérable de témoins, qu'elles contraignent indirectement les médias, même les plus fermés, à présenter le dossier.

Depuis la seconde partie du XXème siècle, l’opinion publique, sur le sujet, est soumise régulièrement à de fortes secousses. Elle n’a pas cessé, malgré le silence des autorités et contre l’opinion des milieux scientifiques, de progresser vers une croyance en la réalité des ovnis(2). Dans le domaine politique, les gouvernements ont plus d’une fois vu s’imposer l’obligation de réagir face aux interrogations des médias. En France, les déclarations officielles ont invariablement consisté à calmer les esprits en réduisant l’importance du sujet et en affirmant le contrôle total de la situation par les autorités…



OVNIS : l’incroyable vérité

Les OVNIS existent ! Loin d’être une affabulation, cette affirmation résulte de décennies d’observations et d’investigations, au plus haut niveau de l’Etat, dans plusieurs pays. Pilotes, officiers, hauts responsables en témoignent. Gros plan sur une réalité qui bouscule nos schémas de pensée.

Belgique, novembre 1989. En fin d’après-midi, Heinrich Nicoll et Hubert Von Montigny aperçoivent un champ de lumière d’une grande intensité. Ils s’approchent… Au-dessus, plane un objet triangulaire, irradiant par moments d’un faisceau rouge. Délire d’étudiants ? Les deux hommes sont des policiers en patrouille. Hallucination ? Le même soir, 250 personnes rapportent aux autorités des observations identiques.

Pendant près de deux ans, ces apparitions se répètent. Des milliers de belges en sont témoins – parmi lesquels des ingénieurs, des militaires, des journalistes, des hauts fonctionnaires… Prenant l’affaire très au sérieux, l’Etat lance des investigations, mobilise des spécialistes. Peut-il s’agir d’un avion furtif ou d’un engin secret des USA ? Réponse négative du gouvernement américain – pourquoi aurait-il investi sans autorisation l’espace aérien belge, à la vue de tous ?

De cas en cas, les experts étudient, échafaudent des hypothèses, les testent… les invalident. Ce n’est pas un phénomène météorologique, affirment-ils, ni un hélicoptère, un appareil militaire, un ULM, un ballon ou quoi que ce soit de connu. « Parmi les 2000 cas rapportés, 650 ont fait l’objet de recherches, 500 restent inexpliqués », commente le Général Wilfried De Brouwer, alors Chef des opérations de l’Armée de l’air belge. Cet ancien pilote de chasse et cadre de l’OTAN est formel : il y a bien eu au-dessus de la Belgique une vague d’OVNIS – objets volants non identifiés.



Sociologie, récit et ovnis : rencontres d'un autre type

Après s'être intéressé aux stratégies discursives des astrologues, le sociologue Arnaud Esquerre poursuit son travail sur le langage en s'attaquant cette fois à la structure des récits de ceux qui disent avoir été témoins de phénomènes aériens non identifiés.



Le satellite Hitomi perdu dans l'espace à tout jamais ?

Depuis plus d'une semaine, les contrôleurs au sol de l'Agence spatiale japonaise (Jaxa) tentent sans succès de reprendre le contrôle du satellite Hitomi. Contrairement à ce qui a pu être envisagé un moment, l'appareil n'a pas été percuté par un débris spatial ni par des micrométéorites. Un ennui technique significatif est en réalité à l'origine de sa panne.

L’adage « pas de nouvelle, bonne nouvelle » ne s’applique pas au satellite Hitomi de l'Agence spatiale japonaise, la Jaxa. Son contact a été perdu le weekend dernier. L'appareil est en effet tombé subitement en panne pour une raison inconnue et les responsables de la mission ne sont pas parvenus à reprendre le contrôle du satellite.

Depuis la semaine dernière, la situation a très peu évolué. Cinq ou six débris spatiaux, et vraisemblablement beaucoup d’autres de plus petites tailles, évoluent toujours de concert avec le satellite. Ce dernier est toujours en rotation sur lui-même et émet de temps à autre quelques signaux d’une durée si courte qu’aucune information ne peut en être extraite.

Il y a toutefois une avancée dans l’enquête en cours pour comprendre les raisons de la perte de contrôle de Hitomi. En effet, l’organisme américain qui surveille les satellites et débris spatiaux a certifié aux Japonais que leur satellite n’avait pas été percuté par un débris ou un bolide avant l’apparition des éléments qui l'entourent. Il a daté à dimanche 27 mars, à 01 h 42 TU (à plus ou moins 11 minutes), l’apparition des débris autour du satellite.



Hillary Clinton ne divulguera rien de plus que les autres Présidents

Le discours d’Hillary Clinton est clair:
– si la Sécurité Intérieure ne l’autorise pas à divulguer elle ne le fera pas. Comme tous les dossiers ovnis (pas les confusions ni les inventions) relèvent de la sécurité nationale, elle annonce bien qu’elle ne fera rien de plus que les autres.
– elle « pense que les gens voient des choses, mais elle ne sait pas ce que c’est… » ; elle ne se souvient donc plus de l’initiative Rockefeller dans laquelle elle fût impliquée avec un rôle majeur.
A mon avis, elle a été « briefée » et elle ne s’impliquera pas dans une opération de type « divulgation » ou toute autre initiative qui pourrait contrarier « l’establishment » .
Jacky Kozan



3 Février 1967 – Une journée chargée en observations d’ovnis

3 FEVRIER 1967   …………  LIMA PEROU
… Au bout d’un moment l’ovni a dépassé l’avion et s’est arrêté juste au dessus d’eux. A cet instant ils ont remarqué une oscillation à gauche  de 15° sur leur boussole radio, puis  une oscillation de 20° à droite  sans s’arrêter et toutes les lumières dans la cabine principale ont commencé à diminuer d’intensité.  Puis, tandis que  les lumières fluorescentes dans le cockpit s’éteignaient et toutes les réceptions radio s’interrompaient   il y eu  un peu de bruit statique.
3 Février  1967;  Piggott, ARKANSAS
De nombreux témoins ont vu manœuvrer des objets avec des dômes et des lumières qui clignotaient...
3 Février  1967;Lindsborg, KANSAS
19:40 CST (20:40 EST). Cinq personnes ont observé un disque ou une ellipse qui a d’abord volé comme un avion, mais s’est déplacé ensuite de manière   irrégulière et saccadée…
3 Février  1967; Hamilton, Ontario, CANADA
20:30  EST. Un homme a vu un objet dont il a estimé la taille à 30 pieds de diamètre et 15 pieds de large avec une rangée de lumières blanches et une lumière de couleur mandarine en dessous…



L’Éthique du contact

Nous remarquons d’abord que la compétition pour les ressources fait partie intégrante de la nature. Nous voyons ensuite que l’intervention d’un groupe ethnique chez un autre s’appuie toujours sur l’intérêt de ce premier au détriment du second, lequel subit un impact destructif sur sa culture et sur la liberté de son peuple. Finalement, nous voyons que le fort domine toujours le faible, quand il le peut.

Bien qu’il soit concevable que ces races d’extraterrestres nous visitant soient une exception à la règle, il faudrait qu’elles prouvent sans l’ombre d’un doute que c’est bien le cas en respectant l’humanité dans son droit intrinsèque d’évaluer toute proposition de visite. Cela ne s’est  certainement pas encore produit. La réalité est tout autre.

Notre expérience de contact, jusqu’à maintenant, nous force à constater qu’à titre de peuple indigène de ce monde, nous avons vu notre autorité déniée et nos droits de propriété bafoués. Les « visiteurs » ont suivi leur propre ordre du jour, sans se préoccuper d’obtenir l’approbation de la race humaine ni attendre une participation de celle-ci basée sur une information juste et pertinente.



Looking for answers on UFOs, aliens

About 41 years ago, a man said he was abducted by a UFO while returning home from work in Arizona.  His name is Travis Walton, and he reappeared five days after his alleged abduction on November 5, 1975.

He's just one of the people featured in the upcoming photo book, "Phenomena," which is an investigative look into American beliefs about UFOs and aliens. The book is a project by Danish photographers Peter Helles Eriksen, Sara Galbiati and Tobias Selnaes Markussen.

"We just had a mutual interest in it," Galbiati said. "Not as us being believers and talking about how we believe in UFOs, but more in that we thought that it was interesting that there was this group of people that believes so much in this that they see the world completely different than the majority."



REAL UFO Sightings! Worldwide UFOs Caught On CAMERA April 2016

LookNowTV Presents UFO videos! From a Mysterious UFO Sighting in Spain to a UFO video in Indonesia, we examine mystery UFO video April 2016!

4 UFO sightings that are well presented:



Two Curious but Newsworthy Events in Peru

“Yesterday I had an interview with CNN about a theme that would seem exotic; that would seem to be part of science fiction but it is not. (It was) about the extraterrestrials.” (Alejandro Toledo, former President of Peru).

Thus, former Peruvian President Alejandro Toledo recently mentioned the extraterrestrial issue  in a serious – not in a tongue and cheek – manner. After these words were pronounced, there was a brief silence in the room. It all took place at Hotel Estelar (Stellar Hotel!) in the district of Miraflores, in Lima, Perú on Tuesday March 22nd 2016.
Interestingly (and this is also newsworthy),  a few days later, on the late evening of March 28, unknown objects were seen over a low income district in northern part of Lima called “Carabayllo” and they were cell-phone filmed and witnessed by a number of people. Are they man-made, natural or truly anomalous objects? This has to be found. There also were circling search lights on the sky in one of the videos but with blue orbs in the background. Was all of it concocted or perhaps someone pointed the search lights at the blue orbs to get a response?

http://exonews.org/two-curious-but-newsworthy-events-in-peru/


Hawking: We Probably Won't Find Aliens Soon

Hawking said it’s not likely that scientists will find intelligent alien life in the next 20 years. “The probability is low, probably,” he said. But the cosmologist did mention one caveat.

13 Ways to Hunt Intelligent Aliens
“The discoveries of the Kepler mission suggest that there are billions of habitable planets in our galaxy alone,” Hawking said. “There are at least a hundred billion galaxies in the visible universe, so it seems likely that there are others out there.”

Hawking has famously predicted that intelligent aliens might threaten humankind. Indeed, when asked yesterday about what Earthlings should do if we come across intelligent alien life, he said, “We should hope that they don’t find us.”



Is Religion From Outer Space?

In the sixteenth century, the good-looking Italian cosmologist Giordano Bruno published his opinion that the universe consisted of infinite solar systems with infinite habitable planets housing an infinite array of beings.

To Bruno’s mind, as a devout Christian, an infinite God could conjure these things in a day and a half of creative labor and thereafter manage the menagerie for His entire life.

But the notion of extra-earth beings did not align perfectly with the reigning Christian orthodoxy of sixteenth-century Europe, and so handsome Giordano Bruno and his handsomely bound books were burned to cinders.



Thomas E. Reed – Family Abduction
Date of Event / Case File: 01/01/1965

The historic UFO case of the Reed Family, was assigned a Valleeclassification of “CE4” (close encounter of the 4th kind), with a case category of 3 (physical evidence). The case has many layers and is deeply entwined and remains one of a few CE4 cases to be mentioned within the walls of the United Nations.

The evidence in this case would include a significant amount of radiation, and strong magnetic fields, and is one of a few to have been collected and documented by those in law enforcement. It includes a history of testimony gleaned from conscious recollections, an abundance of documentation, administrative testing, and official reports, followed by dark consequences. The history involves Marian Burrows, grandmother, Nancy Reed, mother, and the two brothers, Thom and Matthew.

In the quaint town of Sheffield, Massachusetts, in the 1960’s, Thomas, age 6, and his younger brother Matthew, experienced life altering events. Due to their vulnerable age, these encounters had an enormous impact on them, crushing their belief system, and denying the two boys of their reality, normalcy, and spirit.



Humans have pondered aliens since medieval times

Scientific inquiry into the existence of extraterrestrial intelligence still often begins by pondering Fermi’s paradox: The universe is vast and old, so advanced civilizations should have matured enough by now to send emissaries to Earth. Yet none have. Fermi suspected that it wasn’t feasible or that aliens didn’t think visiting Earth was worth the trouble. Others concluded that they simply don’t exist. Recent investigations indicate that harsh environments may snuff out nascent life long before it evolves the intelligence necessary for sending messages or traveling through space.

In any event, Fermi’s question did not launch humankind’s concern with visitors from other planets. Imagining other worlds, and the possibility of intelligent life-forms inhabiting them, did not originate with modern science or in speculative fiction. In the ancient world, philosophers argued about the possibility of multiple universes; in the Middle Ages the question of the “plurality of worlds” and possible inhabitants occupied the deepest of thinkers, spawning intricate and controversial philosophical, theological and astronomical debate. Far from being a merely modern preoccupation, life beyond Earth has long been a burning issue animating the human race’s desire to understand itself, and its place in the cosmos.


vendredi 1 avril 2016

Actualités OVNI Paris Avril 2016



Vie extraterrestre : à deux doigts de la réponse

C'est ce qu'a voulu démontrer Robert Lamontagne, astrophysicien à l'Université de Montréal et directeur du télescope de l'observatoire du Mont-Mégantic, dans une captivante conférence qui a eu lieu la semaine dernière au Café Clovis du Cégep de Drummondville.
«Plus nos technologies progressent, plus nous trouvons des exoplanètes dont la masse se rapproche de celle de la terre et plus elles sont à une distance semblable à celle qui sépare notre terre du soleil. Trop près c'est trop chaud, trop loin c'est trop froid pour que naisse la vie», a expliqué l'astrophysicien.
Robert Lamontagne, qui est également membre de l'iREx (Institut de recherche sur les exoplanètes), se dit confiant que les instruments à venir permettront de faire un bond de géant au début des années 2020. Il a parlé de TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), de la NASA, qui verra le jour vers 2018 avec la mission de balayer le ciel afin de trouver spécifiquement des exoplanètes. Il y a également le JWST (James Webb Space Telescope) qui sera aussi en fonction en octobre 2018, qui sera 10 fois plus puissant que Hubble. Et surtout, il y a le TMT (Trente Mètres Téléscope), un observatoire astronomique terrestre capable d'observer depuis le proche ultraviolet jusqu'à l'infrarouge moyen (500 fois plus puissant que le Mont-Mégantic), et le EELT (European Extremely Large Telescope) avec son miroir primaire d'un diamètre de 39 mètres, qui doit entrer en service en 2024.



Interview du spationaute Jean-François Clervoy sur les ovnis et l'espace

En dehors de sa prestigieuse carrière de spationaute, Jean-François Clervoy manifeste une vive curiosité pour les phénomènes qui restent encore inexpliqués par la science. Notons qu’il fait partie du comité de soutien de l’Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (INREES) dont l’objectif est de sensibiliser les professionnels de la santé et le grand public aux expériences extraordinaires qu’un certain nombre de personnes disent avoir vécues (Expérience de mort imminente, observations d’ovnis, enlèvements par des ovnis, contact avec les défunts, etc.).

En ce qui concerne le phénomène ovni, il participe aux travaux de la commission Sigma devenue plus tard Sigma2 placée sous la direction du très dynamique Luc Dini (Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Constructions Aéronautiques, de l’École Nationale Supérieure des Ingénieurs des études et techniques d’armement, "Directeur Business Development Missile Defense" chez Thales Air Systems, auditeur à l’IHEDN) qui se révèle être un animateur particulièrement actif dont l’ambition avouée est de faire avancer le dossier ovni. Selon Clervoy, Luc Dini n’est pas hostile à l’idée de communiquer au public les résultats des travaux de la Commission. 



Préparation des ufologues à la Divulgation

Comme la divulgation se rapproche, voici ce à quoi vous pouvez vous attendre :
1) Des canulars
Il y a une composante de tricherie dans l’ADN humain. Nous aimons faire des canulars, des bons coups, des farces. C’est ce que nous faisons. Les canulars OVNI/ ET vont augmenter, peut-être même de façon spectaculaire…

2) Des prédictions
Les gens vont s’exciter et les prédictions vont suivre. Ceci est également la nature humaine et c’est compréhensible…

3) De faux témoins
La divulgation sera le plus grand spectacle sur Terre. Beaucoup de gens voudront être sur la scène, qu’ils aient ou non un lien avec la question elle-même.

4) De vrais témoins
Comme la divulgation approche beaucoup de témoins légitime, comme les militaires, les agents de renseignement, les témoins politiques pourront sentir qu’ils peuvent enfin aller de l’avant. De toute évidence, l’évaluation de ce processus sera rendu compliquée par les faux témoignages. Tout ce qui peut être demandé est que le public et les médias fassent de leur mieux pour appliquer la raison et le bon sens.

5) Des récits élaborés
Ce sont essentiellement des canulars d’un niveau très avancé. Il vous sera présenté de longues histoires d’une grande complexité. Elles seront très divertissantes mais elles seront complètement fausses.

6) Une opposition
La divulgation sera l’événement le plus profond de l’histoire humaine. Nombreux sont ceux qui estiment qu’il n’en est pas encore temps… Nous devrions attendre que nous soyons plus avancés technologiquement ou spirituellement… Nous devrions laisser le gouvernement décider. Etc… Une partie de cette opposition consistera en des réflexions légitimes de préoccupation et une autre partie sera de la propagande.

7) De la désinformation
C’est la tâche qui sera la plus difficile à affronter pour le public et les médias...



Les intelligences “extraterrestres” et nous

Depuis des décennies et probablement depuis toujours, des intelligences extérieures semblent se manifester par les manœuvres de certains ovnis (Objets Volants Non Identifiés) ainsi qu'à l'occasion de rencontres rapprochées. Après quoi courent-elles ? Que projettent-elles ? Sommes-nous capables de les comprendre ? Et l’une des interrogations parmi les plus importantes : leurs comportements, leur conduite de nos relations s'appuient-ils sur une morale, ou bien, sur une compréhension du sens de notre existence ? Nos visiteurs possèdent-ils une connaissance ou une vision plus profonde pour ce qui concerne le sens et le destin de la Vie en général et de la nôtre en particulier ? Sur quoi notre monde pourrait-il s'appuyer pour comprendre le point de vue de nos visiteurs ? Sur quoi pourra-t-il s'appuyer pour garantir des relations harmonieuses avec eux ?



Les astronautes d'Apollo 10 ont entendu une musique étrange derrière la lune

La Nasa a rendu public l'enregistrement d'"une musique bizarre" entendue par l'équipage d'Apollo 10 en mai 1969 lors de leur survol de la face cachée de la Lune sans aucun contact radio avec la Terre.
Le cas de ces sifflements a été présenté dimanche soir sur la chaîne câblée Discovery dans le cadre de sa série intitulée "Les dossiers inexpliqués de la Nasa".
"Vous entendez ça? ce sifflement...", dit Eugen Cernan sur l'enregistrement. "C'est vraiment une musique bizarre", poursuit-il alors que leur vaisseau survole la face cachée de la Lune à 1.500 mètres d'altitude, coupé de tout contact radio avec la Terre.

Les trois astronautes ont jugé le phénomène tellement étrange qu'ils ont débattu du fait de savoir s'ils devaient ou pas le signaler au centre de contrôle à leur supérieurs, de crainte de ne pas être pris au sérieux et de compromettre leurs chances d'effectuer de futurs vols, selon l'émission de Discovery.



« Que veut l’Intervention ici sur Terre ? »

L’Intervention cherche à contrôler ce monde et les peuples de ce monde. Elle ne fait pas seulement cela pour atteindre ses propres objectifs de richesse et d’acquisition de ressources, mais pour servir de plus grandes puissances qui utiliseront secrètement l’Intervention pour prendre le contrôle du monde. Ces grandes puissances n’oseraient pas entrer dans le monde comme le fait maintenant l’Intervention, mais ils utiliseront ces forces moins scrupuleuses pour atteindre leurs propres buts d’influence et d’acquisition.

L’Intervention veut une humanité docile. Elle ne veut pas une humanité rebelle, car elle ne pourrait pas gérer cela. L’Intervention veut que l’humanité travaille en étant consentante – en croyant à ses buts, principes et promesses. Ceux-ci, bien sûr sont faux et trompeurs, et ça serait la plus grave des erreurs si l’humanité suivait ces mandats.

Donc, comprenez que vous avez maintenant la concurrence venue de l’univers – concurrence pour la valeur et les ressources de ce monde, pour sa position stratégique et pour les choses cachées ici sans que les humains en aient conscience, et qui sont d’une immense valeur à ces races de l’univers qui en ont conscience…



ODH Tv F.A.Q #2

Une petite vidéo faite au col de vence, pour vous remercier de nous suivre depuis 10 ans! N'hésitez-pas à partager la vidéo!



My time as a UFO investigator

Nick Pope investigated UFOs for a now-defunct British Ministry of Defence division. He argues it’s time for the programme to re-launch – for reasons that have nothing to do with small green men.
I worked for the MOD for 21 years. From 1991 to 1994, I was posted to a division where my duties included undertaking these investigations. It was a fascinating job, to say the least.

A UFO, it’s worth remembering, refers to any unidentified flying object – not necessarily an extraterrestrial one. While the MOD investigations were aimed at determining whether there was evidence of any threat, we were thinking more about Russians than Martians. The theory was that some sightings might involve Soviet spy planes or bombers probing our air defences to try to evaluate the effectiveness of our radar systems, aircraft and pilots. The British government’s position was virtually identical to that of the US, where UFO sightings had been investigated by the United States Air Force (USAF) since 1947, in what later became known as Project Blue Book.
There is huge public interest in this. When the UK got its Freedom of Information Act, the MOD received more requests about UFOs than any other subject. Prompted by this interest, an ongoing project to declassify the MOD’s UFO files has resulted in the release of nearly 60,000 pages of documentation, including sighting reports from the public and formerly-classified MOD papers. Each time a batch of UFO files is released, it makes headline news around the world. The final batch of files will be made public this year.



Aaron Rodgers: NFL star speaks about his wild close encounter with UFO

"It was a large orange, left-to-right-moving object. Because of the overcast nature of the night and the snow, you couldn't make out, it was behind the clouds we were seeing, but it was definitively large in the night sky, moving from left to right," Rodgers continued. "Again, it was like 12:30 at night here. It was me, Steve, and his brother that saw it."

"And it goes out of sight and we look at each other and go, 'What in the f--- was that?'" Rodgers recalled. "You could hear it moving. When it had been out of sight for like 30 seconds -- and when I say 30 seconds, it felt like five minutes -- at the time, we were kind of in shock."

Aaron Rodger’s close encounter with the UFO took place in 2005, and since then, he has learned quite a bit about those unusual sightings:
"Now, if you know anything about UFO sightings or you've done research, you know that a lot of times two things are connected to UFO sightings," Rodgers added to his UFO story. "One, is the presence of fighter jets. And two, there's a lot of sightings around nuclear power plants. So to tie it all together, the alarm we heard was from 30 miles out was a nuclear power plant that had an alarm that went off."



Mars named MUFON Marketing Director

…A former journalist and SIU grad, he headed several of his own business ventures before recently accepting his current job.
Q: So do you think your last name had any sway in getting the job?
A: "When I talked to the (director) initially, I said you're going to get an email and my last name is Mars. I said, 'I'm serious. That's my last name. And it's just a coincidence.'"
Q: What's John Mars' mission?
A: "There's just a lot of educating the public. I want to get the military involved more. And first responders. We need to take the drama out of aliens and invasions and the way I look at it objectively: There is other life out there. And let's see what's out there. Let's do the research."



Unexplained Formation of Objects on NASA Photograph from Space Shuttle STS-100

In March of 2016, a “viral” story resurfaced about a UFO in a NASA photograph, that was mysteriously ‘deleted’ from NASA’s website.  After investigation, the original link that showed the photograph in question was broken, it is likely due to the fact that the database simply was moved. The new source, once located, verifies the photograph is still available for download.  So, the story about it being “deleted” is largely untrue.

However, what IS true, is the fact that the photograph does show an unidentified “formation” of UFOs, whatever they may be. This page was created to help make sense of a largely incorrect story being circulated.

What are we looking at?
The photograph in question, which is verified as a genuine NASA photograph, has an unexplained formation of UFOs in the frame…



What's up in space

SLIGHT CHANCE OF METEORS: A new meteor shower could appear this week. According to theoretical modeling by Mikhail Maslov, Earth will pass through a sparse cloud of meteoroids from Comet 252P/LINEAR on March 28-30. The encounter could cause a minor shower of slow meteors emerging from a radiant near the star μ Leporis, south of the celestial equator. Little is known about meteors from 252P/LINEAR, so estimates of the meteor rate are very uncertain. Maslov's models suggest no more than 5 to 10 per hour.

SOLAR CYCLE CRASHING: Anyone wondering why the sun has been so quiet lately? The reason is shown in the graph below. The 11-year sunspot cycle is crashing.

For the past two years, the sunspot number has been dropping as the sun transitions from Solar Max to Solar Min. Fewer sunspots means there are fewer solar flares and coronal mass ejections (CMEs). As the explosions subside, we deem the sun "quiet."



High Altitutde Craft With Thrusters Transits The Moon

Many followers asked me to redo this clip so here it is. Shot well over a year ago, this clip shows a very high altitude craft with three rocket-like thrusters. The footage was shot in the daytime using an 8" telescope through a city light filter. This is why the footage looks to have been shot at night.